Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Promotion du biogaz pour décarboner la mobilité

Crédit photo

En pleine discussion du projet de loi Climat et Résilience, les filières de la méthanisation agricole, de la mobilité GNV/bioGNV et de l’énergie gaz se mobilisent pour promouvoir le biogaz, en particulier dans la mobilité.

L’AFGNV et Terre.tv ont réalisé un reportage sur le gaz vert qui fait le point sur cette énergie renouvelable avec les Présidents de l’AFG (Association Française du Gaz), de l’AAMF (Association des Agriculteurs Méthaniseurs de France), de FNE (France Nature Environnement) et de l’AFGNV (Association Française du Gaz Naturel pour Véhicules).

Ces associations et fédérations considèrent que me gaz naturel et, de plus en plus, le biométhane, jouent un rôle croissant dans la transition énergétique.

Elles déplorent que trop de décisions publiques les mettent de côté sans raison objective et optent pour des choix dangereux pour la sécurité des systèmes énergétiques. Selon elles, le gaz vert produit localement et porté par les agriculteurs est efficace pour décarboner le secteur des transports durablement.

Le bioGNV se veut un vecteur de mobilité propre, abordable, adapté à la diversité des territoires. En analyse du cycle de vie, les véhicules GNV ont une empreinte CO₂ meilleure que celle des véhicules Diesel. Avec le bioGNV, cette empreinte carbone est meilleure que celle des véhicules alimentés en électricité française faiblement carbonée.

Dans les territoires, les collectivités locales, les professionnels du transport routier de marchandises et de voyageurs et les acteurs industriels de la filière GNV/bioGNV se mobilisent pour développer le parc de véhicules et le réseau des stations d’avitaillement. Aujourd’hui, ils sont rejoints par les agriculteurs producteurs de biométhane qui, sous la bannière de l’AAMF, s’engagent dans le soutien de station bioGNV « à la ferme » permettant de renforcer le maillage dans les territoires. 

Pour aider les professionnels, l’AAMF, l’AFGNV et l’AFG demandent une règlementation qui donne aux carburants renouvelables et notamment au bioGNV leur juste place, en prenant en compte l’ensemble des émissions de CO2 sur tout le cycle de vie des véhicules*.

*IFP Energies Nouvelles a réalisé une étude qui révèle que les véhicules légers roulant au bioGNV sont meilleurs pour le climat que les autres motorisations.

Consulter l’étude : cliquer ici

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format