Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Résultats 2020, le groupe Transdev maintient le cap

Crédit photo

Malgré la forte baisse de la fréquentation liée à la crise sanitaire le chiffre d’affaires ne baisse que de 9% par rapport à 2019, à 6,75 milliards d’euros. L’impact est plus sévère sur le résultat opérationnel.

Grâce aux mesures d’économies et aux cessions réalisées en 2020, la perte nette du groupe est contenue à 109 millions €. Par ailleurs, Transdev a réduit sa dette nette de 558 millions € par rapport à 2019 (à 1,3 milliard €) tout en poursuivant ses investissements à hauteur de 721 millions € (+9% par rapport à 2019).

Le groupe Transdev avait clôturé l'exercice 2019 en bonne santé, et en avance sur son plan de transformation et de recentrage stratégique. Ce plan de transformation s’est poursuivi en 2020 à travers des cessions d’actifs importantes.

La propagation de la pandémie et les impacts directs sur son activité ont conduit le groupe à prendre des mesures exceptionnelles afin de préserver des marges de manœuvre financières et d’assurer sa capacité à rebondir :

  • Une coopération renforcée avec les collectivités locales et les entreprises clientes pour adapter en temps réel l’offre ;
  • Le maintien du plan d’investissements à hauteur de 721 millions € avec une priorité sur les projets de transition énergétique et digitale ;
  • La réorganisation des activités les plus impactées par la crise sanitaire ;
  • La mise en œuvre de plans d’économie et de contrôle des coûts ;
  • L’accélération du recentrage stratégique avec des cessions pour un montant de 138 millions € ;
  • La poursuite du développement commercial.

Thierry Mallet, Président-directeur général du Groupe Transdev : « La transformation de Transdev s’est poursuivie au cours d’une année difficile pour les opérateurs de transports publics et pour les collectivités. Nous avons dû nous adapter et dans ce contexte Transdev a montré qu’il bénéficiait d’une organisation solide et de collaborateurs engagés. Cette crise et les plans de relance qui y sont associés doivent nous inciter collectivement à poursuivre et accélérer sur le thème de la transition écologique en continuant de développer des offres qui soient une vraie alternative à la voiture individuelle pour tous les territoires et en poursuivant le verdissement de nos flottes. »

Un développement soutenu

Malgré le contexte, en France, Transdev a remporté plusieurs victoires importantes avec le renouvellement de grands contrats de bus en Ile-de-France, ainsi que de nombreux contrats de bus dans les départements et en régions pour une valeur totale de 1,5 milliard €. L’année 2020 a également été marquée par le lancement du service digital de mobilité servicielle Moovizy à Saint-Etienne, la première offre métropolitaine française de MaaS (Mobility as a Service), permettant d’orienter les voyageurs vers des solutions de mobilité moins polluantes et plus efficaces.

Recentrage et transition énergétique

Transdev a poursuivi son recentrage stratégique via une gestion active de son portefeuille d’activités. Le groupe a ainsi finalisé la sortie du B2C avec la cession de son activité de navettes aéroportuaires en Suède. Fin 2020, l’activité B2G (avec des autorités publiques) représentait 94% de l’activité du Groupe et le B2B 5%.

Transdev conduit activement la transition énergétique de ses flottes de bus diesel, vers une flotte composée d’un mix croissant de véhicules à biocarburants, biogaz, électriques à batteries et électriques à pile à combustible hydrogène. Ces solutions de mobilité sont une véritable alternative aux voitures individuelles même dans les zones à faible densité - pour le Green Deal en Europe - et partout dans le monde.

A fin 2021, la flotte de bus électriques exploitée par Transdev devrait atteindre environ 1 800 unités.

Un nouveau secteur stratégique : le rail

Dans le cadre de l’ouverture en France du ferroviaire régional à la concurrence, Transdev se positionne résolument sur ce nouveau marché pour faire bénéficier les Régions françaises et les passagers de son expérience et de son expertise acquises depuis plus de 25 ans sur plusieurs marchés déjà ouverts à la concurrence, notamment en Allemagne, aux Pays-Bas, en Suède, ou en Nouvelle-Zélande.

L’offre ferroviaire du Groupe couvre tant des lignes régionales de type TER/RER urbains et interurbains ainsi que des « petites lignes » de desserte fine des territoires.

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format