Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Smoove s’associe à Xee pour connecter les flottes de ses vélos électriques

Les vélos gérés par Smoove peuvent maintenant envoyer des données sur le niveau des batteries en temps réel.

Crédit photo

Supervision des flottes en temps réel. Xee, leader français de la donnée de mobilité, annonce son association avec l’opérateur de vélos électriques en libre-service Smoove. Cette alliance doit permettre de donner naissance «aux premières flottes de vélos électriques entièrement connectées» avec une supervision des flottes en temps réel. Dotés de nombreux capteurs développés par Xee, les vélos peuvent maintenant envoyer des données sur le niveau des batteries, afin de prédire d’éventuels dysfonctionnements tels que le non-respect du cycle de charge (dommageable sur le long terme pour une batterie), le débranchement ou encore une chute soudaine de la santé. Le niveau de charge de la baterie est également visible par les utilisateurs depuis leur application. Il est également possible de contrôler le verrouillage du vélo à distance depuis cette même application. Ce verrouillage prend la forme d’une clé électronique disponible sur smartphone. Cette clé peut être envoyée à d’autres usagers.

Data. Pour parer les vols, les flottes sont dotées de capteurs s’activant lorsque le vélo est secoué ou déplacé par un tiers, alors qu’il est verrouillé par son utilisateur. «Avec le développement des usages du vélo dans les métropoles, cet outil s’avère désormais primordial dans la limitation des pertes matérielles», soulignent les deux partenaires. Les risques corporels sont quant à eux pris en compte par d’autres capteurs. Ainsi, un vélo chutant en mouvement enverra une alerte «accident/chute» directement auprès du gestionnaire. Créé en 2012, Xee gère chaque jour 1,2 milliard de données provenant de 40.000 véhicules connectés en Europe. La start-up travaille avec de nombreux acteurs de services aux flottes (200 flottes gérées en direct), de la micromobilité (Smoove, KTM, Scootlib…) et du transport public (Ratp Dev, Keolis, Engie solutions). Pour sa part, Smoove, créée en 2008 à Montpellier, fait partie des leaders mondiaux des vélos partagés. En France, la société propose ses vélos à Montpellier, Avignon, Grenoble, Strasbourg ainsi qu’à Paris, où l’entreprise s’est associée à Indigo, Mobivia et Moventia au sein du consortium Smovengo pour assurer le renouvellement du service Vélib (24.000 vélos dont la moitié électriques, et 1.400 stations). L’entreprise, soutenue par Bridgestone, Total, Cofip et Mobivia (Via ID), est également présente en Russie, Thaïlande, Finlande, Maroc, au Canada et au Pérou.

G. H.

Auteur

  • Grégoire Hamon
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format