Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Toyota et Uber: un deal à 500 millions de dollars pour développer la voiture autonome

Image

Crédit photo
Projets pilotes en 2021. Toyota a indiqué qu’il allait investir 500 millions de dollars (428 millions d'euros) dans Uber dans le cadre d'une coopération pour le déploiement de véhicules à conduite autonome. Les deux sociétés, qui vont combiner leurs technologies respectives dans des véhicules spécifiquement conçus par Toyota, prévoient «le début des déploiements pilotes en 2021», selon un communiqué du géant nippon. La première flotte à être équipée sera constituée de Sienna Minivans, qui intégreront le programme «Autono-MaaS» (mobilité autonome en tant que service). Ce programme combinera le système de conduite autonome d’Uber ainsi que le système de support de sécurité automatisé de Toyota, appelé Guardian. Toyota utilisera également ses services de plateforme de mobilité (MSPF), son infrastructure d'information pour les véhicules connectés. «Ce partenariat jouera un rôle essentiel dans la réalisation de la conduite autonome à grande échelle», estime Toyota, qui avait déjà investi dans Uber en 2016 via sa filiale Toyota Financial Services pour un montant non divulgué. Stratégie d'alliances. Ce partenariat valorise Uber à 72 milliards de dollars et illustre la stratégie définie par son nouveau directeur général, Dara Khosrowshahi, consistant à développer des véhicules autonomes via des alliances et non de manière indépendante. Il redonne un second souffle à la division de voitures autonomes d'Uber, qui a subit un important coup d'arrêt depuis un accident mortel en mars dans l'Arizona. Depuis, Uber a indiqué qu’il arrêtait le développement des camions autonomes, tout en reprenant timidement ses essais sur la voiture fin juillet, en mode manuel cependant. Uber a déjà un accord avec Volvo pour lui acheter des voitures et les équiper de sa technologie, et un autre avec Daimler, qui propose d'intégrer ses véhicules autonomes dans le réseau du groupe américain. Le constructeur Toyota multiplie quant à lui les investissements et les alliances afin de transformer son groupe en fournisseur de services, dans une industrie en pleine mutation technologique. G. H.

Auteur

  • Grégoire Hamon
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format