Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Uber veut devenir le guichet unique de tous les transports

Image

Crédit photo
Futur géant du MaaS. Depuis plusieurs mois, la société annonçait qu’elle était bien plus qu’un service de VTC. L’entreprise s’est notamment signalée par le rachat en avril dernier de la société de vélos électriques en libre-service Jump. Les vélos électriques peuvent désormais se réserver directement sur l'application Uber dans huit villes américaines, et bientôt à Berlin. Plus récemment, le géant du transport a investi, aux côtés de Google, dans les trottinettes électriques Lime (débarquées en juin à Paris). Là encore, les utilisateurs de Lime peuvent effectuer leurs réservations à partir de l'application d'Uber (et inversement). Selon Bloomberg Businessweek, il semblerait même que la société soit en train de fabriquer ses propres trottinettes électriques, voire même des scooters. «Durant les heures de pointe, il est aberrant qu’une personne soit transportée par un véhicule d’une tonne pour se rendre seulement dix rues plus loin», justifiait son PDG Dara Khosrowshahi au Financial Times le 26 août. Car désormais, Uber se positionne comme l’un des futur géant du MaaS (mobility as a service). Alternatives à la voiture individuelle. Bien décidé à ce que «le smartphone puisse remplacer la voiture personnelle», Uber se positionne désormais comme «le guichet unique pour tous les besoins de transport et de livraison», selon les termes de PDG, publiés sur le blog de l’entreprise. Ainsi, Uber a décidé de proposer systématiquement des alternatives à la voiture lorsqu’un client effectue une recherche depuis l’application. Ce dispositif, appelé Mode Switch, permet d’offrir les patinettes, vélos et autres solutions alternatives. La fonctionnalité, réservée aux États-Unis pour le moment, ne devrait pas tarder à se déployer sur les autres continents. Outre les modes doux, elle permettra à terme de proposer d’autres types de déplacements: location de véhicules avec Getaround, tickets de transport mobile fournis par Masabi, sans compter les futurs véhicules autonomes et les hypothétiques taxis volants… G. H.

Auteur

  • Grégoire Hamon
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format