Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Vulog assure le lancement du premier service de scooters partagés à Miami

Image

Crédit photo
120 scooters électriques en free-floating. Un contrat à l’étranger de plus pour Vulog. Cette entreprise niçoise propose désormais sa plateforme technologique à la start-up Dashee pour gérer sa flotte de scooters électriques à Miami. Nouvelle venue sur le secteur en vogue de la micro-mobilité, Dashee va démarrer cette semaine l’exploitation d’un parc de 120 scooters électriques en free-floating dans la cité balnéaire. Il s’agit du premier service de partage de scooters de Floride. Fondée en 2006, Vulog est devenue en quelques années le leader mondial des technologies de mobilité partagée avec sa plateforme AiMA (Intelligence artificielle appliquée à la mobilité). Dashee est le premier service de partage de scooters aux États-Unis à être déployé via cette plateforme en marque blanche, qui permet à l’usager de s'inscrire sur Dashee depuis son smartphone et d'accéder immédiatement à un scooter. «Les startup en forte croissance doivent déployer leurs systèmes rapidement pour gagner un avantage concurrentiel. Rendu possible grâce à la technologie hautement flexible et avancée de notre plateforme, le système de Dashee permettra de changer la façon dont les gens se déplacent à Miami», avance Gregory Ducongé, PDG de Vulog. Gestion prédictive de la demande. Ce nouveau projet vient s’ajouter au développement en Europe de deux autres services de partage de scooters proposé par le parisien Troopy, sur Paris et l’anversois Poppy, à Anvers, avec 150 scooters chacun. L’an passé, la plateforme AiMA de Vulog a assuré 15 millions de trajets avec 25 projets, notamment ceux du groupe PSA avec Free2Move à Washington et à Wuhan en Chine (3.000 voitures en 2019), emov à Madrid et Lisbonne (plus de 180.000 utilisateurs), les Groupes Kia et Repsol à Madrid avec le service Wible, le distributeur du groupe VW en Belgique, D’Ieteren, à Anvers (premier service combinant voitures et scooters partagés). Vulog a également soutenu d’autres projets de mobilité partagée en Hongrie, Nouvelle-Zélande, Canada ou Danemark. L’entreprise a récemment ajouté d’autres fonctionnalités à sa plateforme comme la gestion prédictive de la demande, des améliorations spécifiques à la gestion d’une flotte électrique et l’intégration de capacités en matière de mobilité partagée autonome. G. H.

Auteur

  • Grégoire Hamon
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format