Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Waymo pourrait lancer son premier service de robots-taxis en décembre

Image

Crédit photo
Concurrent d’Uber. Waymo, la filiale de Google dédiée à la conduite autonome, devrait lancer son premier service de taxis autonomes dès le mois de décembre, selon une indiscrétion rapportée par Bloomberg. Ce service devrait être commercialisé sous une nouvelle marque et faire concurrence à Uber et Lyft. Le démarrage aura lieu à Phoenix (Arizona), où Waymo expérimente déjà un service de conduite autonome à titre expérimental depuis un an, avec 400 familles volontaires sur une zone d’environ 160 km2. Mais cette fois-ci, le service ne sera plus réservé à des parcours ciblés, avec des personnes soumises à un devoir de confidentialité. Le prix devrait équivalent à ceux de la concurrence. Il est probable que des chauffeurs soient encore présents derrière le volant au démarrage de l’opération à titre de sureté, bien que les véhicules sont présentés comme autonomes à 99,9%. Plus tard, lorsque les chauffeurs seront partis, les prix des courses devraient être amenés à baisser, d’autant plus si Waymo en profite pour sponsoriser les voyages avec de la publicité, explique les analystes de Bloomberg. Un potentiel de 82 000 véhicules autonomes. Début octobre, Waymo a indiqué avoir dépassé la barre des 10 millions de miles parcourus (16 millions de km) sur des routes publiques depuis le lancement de ses premiers véhicules autonomes en 2009, dont la moitié sur la seule année 2018.  Waymo teste ses voitures dans 25 villes des États-Unis, avec des conditions climatiques très variées (neige, collines escarpées, déserts, etc.). Ces expériences sur le terrain sont complétées par des simulations effectuées en parc propre ainsi que sur ordinateurs, qui serviront à nourrir le système d’intelligence artificiel avec une multitude de cas pratiques. Depuis son démarrage, Waymo a pu tester 7 milliards de km virtuels. Pour son service commercial, Google a prévu un programme ambitieux, avec une pré-commande de 62.000 mini-vans électriques Chrysler Pacifica et 20.000 Jaguar I-Pace. Reste à savoir dans combien de temps ce service sera vraiment opérationnel, rentable et proposé à d’autres municipalités puisqu’il devrait être cantonné au démarrage dans une zone délimitée de Phoenix, avec encore un pilote et dans des conditions météo idéale. G. H.

Auteur

  • Grégoire Hamon
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format