Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Navya, les projets se démultiplient

La navette aautonome, un moyen de répondre au vieillissement de la population au Japon

Crédit photo DR

Renforcement asiatique. Depuis quelques mois, Navya enchaîne les commandes et les projets. Trois mois après avoir annoncé le lancement d’un premier service de navettes en autonomie complète de niveau 4 (sans opérateur de sécurité à bord), l’entreprise rhônalpine vient de renforcer sa présence sur le continent asiatique, une région « particulièrement portée sur les nouvelles formes de mobilité autonome, offrant de solides perspectives de croissance ». Navya a récemment renforcé ses partenariats stratégiques établis avec ESMO Corporation et ST Engineering Land Systems (STELS) lui permettant d’optimiser son organisation et d’accroître sa présence en Corée du Sud : la mise en place d’une ligne de production de l’Autonom Shuttle au sein de l’usine « Jinhae », un complexe de 6 000 m², est désormais opérationnelle. Selon le site gouvernemental Korea.net, Navya est actuellement en train de tester la livraison de courriers avec Korea Post au campus Sejong de l'université de Corée du Sud jusqu'à fin novembre. Le test devrait ensuite être étendu «aux collèges de tout le pays, ainsi qu'aux grands complexes industriels». L’ancrage asiatique s’est également consolidé avec l’annonce de la création d’une entité de services à Singapour, en collaboration avec STELS.

Personnes âgées. Sur les terres nippones, Navya va démarrer cette semaine la première expérimentation de navette autonome sur route ouverte du Japon. Le test doit durer jusqu’en mars 2025. Il sera mené par Boldly, une filiale du géant Softbank, et consiste à offrir une solution de déplacements aux personnes âgées de la ville de Sakai. «Dans une petite ville comme la notre, il est devenu difficile de recruter des chauffeurs pour les bus publics. Les navettes autonomes vont permettre d’offrir des solutions de mobilité aux personnes âgées», a indiqué le maire de la ville. Boldly a indiqué avoir reçu une centaine de demandes provenant de différentes localités depuis que ce projet a été annoncé début 2020. Notons que Navya réussit également sur le marché américain, avec son partenaire Beep, opérateur de service de mobilité. Sur les terres de Waymo (groupe Alphabet-Google), Beep va opérer un programme pilote de navettes autonomes au parc de Yellowstone à partir de mai 2021 et les deux partenaires viennent aussi de lancer une expérimentation sur route ouverte à Saint Petersburg (Floride).

Auteur

  • GH
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format