Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Total investit dans le constructeur de bus et camions hydrogène Hyzon

Hyzon Motors a noué un partenariat avec le fabriquant australien de matériaux composites Warpforge, dans le but de créer un « Superbus » à hydrogène.

Crédit photo Hyzon

400 bus et camions équipés d’une PAC. L’énergéticien Total vient de rentrer au capital du futur constructeur américain de véhicules lourds hydrogène Hyzon Motors. Cette prise de participation intervient dans le cadre d’une levée de fonds à laquelle a participé le fonds de capital-risque du groupe, Total Carbon Neutrality Ventures, dédié aux financements des startups de l’énergie. «Total Carbon Neutrality Ventures investit dans des entreprises en phase de démarrage qui soutiennent l'ambition du groupe Total de parvenir à des émissions nettes nulles d'ici 2050», justifie Girish Nadkarni, directeur général de Total Carbon Neutrality Ventures. Tout jeune constructeur, Hyzon Motors a été créé en mars 2020 par le groupe singapourien Horizon Fuel Cell Technologies, l’un des pionniers de la pile à combustibles avec 17 ans d’expérience dans ce domaine. « Environ 400 bus et camions roulent actuellement sur les routes avec nos piles à combustible. L’appétit mondial pour les véhicules lourds à zéro émission a considérablement augmenté, et Hyzon accroit en conséquence ses activités pour répondre à cette demande», indique Craig Knight, PDG et co-fondateur de Hyzon Motors.

Superbus. Hyzon Motors a noué plusieurs partenariats stratégiques cette année, le plus récent datant de début octobre avec le fabriquant australien de matériaux composites Warpforge, dans le but de créer un «superbus» à hydrogène. Plus tôt cette année, Hyzon Motors a ouvert son nouveau siège social et son centre d'ingénierie aux États-Unis dans l'ancienne usine de piles à combustible de General Motors, à Honeoye Falls (État de New York). Hyzon a également lancé son usine de fabrication européenne dans la ville néerlandaise de Groningen, en partenariat avec Holthausen Clean Technology (spécialiste du retrofit H2) pour construire des camions à hydrogène sur la base de châssis DAF. Hyzon Motors nourrit de forte ambitions, puisqu’il prévoit de livrer 5.000 camions et bus à hydrogène au cours des trois prochaines années. D’ici 2025, sa capacité de production devrait monter à 40.000 camions et bus à hydrogène.

G. H.

Auteur

  • Grégoire Hamon
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format