Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

A lyon, le Sytral annonce un budget lourd d’investissements

Crédit photo

Lors de la présentation du budget primitif pour l’exercice 2021, le Sytral qui gère les transports de l’agglomération lyonnaise et du Rhône souligne le montant élevé des investissements, qui dépassent 1,4 milliard d’euros.

Ceux-ci sont liés à la poursuite des projets déjà engagés, notamment l’extension de la ligne B et le projet Avenir Métro, ainsi que la mise en œuvre des premiers projets du plan de mandat 2021-2026 dans lequel le Sytral investira 2,55 milliards d’euros pour développer massivement le réseau en infrastructures, en systèmes et en matériel roulant écologique afin de répondre à l’urgence climatique.

Le budget pour l’année 2021 de près de 1,4 Milliard d’€ comprend :

  • 830 M€ en section d’exploitation, en baisse de près de 6% tenant compte des effets de la crise sanitaire
  • 530 M€ en section d’investissement, en hausse de près de 21% principalement liée à l’intégration des équipements Rhônexpress

En matière de dépenses de fonctionnement, les charges d’exploitation des différents réseaux et services du Sytral s’élèvent à 540,3 M€, en hausse de 1,1 % principalement en lien avec la reprise de l’exploitation la liaison ferrée Rhônexpress.

Les dépenses d’équipement s’élèvent à 351,6 M€, dont 188.2 M€, soit plus de la moitié, seront consacrés aux projets déjà engagés : Avenir Métro, le prolongement de la ligne B du métro aux Hôpitaux Sud, l’augmentation de l’offre tramway, l’extension du T2 à Confluence et le projet PEM Part-Dieu.

De plus, 14 M€ seront consacrés au développement du réseau structurant annoncé dans le plan de mandat, qui débutera avec l’extension de la ligne de tramway T6 entre les Hôpitaux Est et le pôle universitaire de la Doua tandis que 68,4 M€ concerneront le renouvellement des véhicules pour accélérer la transition énergétique et l’augmentation de la capacité et de la performance du réseau bus.

Les recettes de fonctionnement comprennent :

  • Le Versement Mobilité : 340,9 M€, en baisse de 4,7% par rapport à l’année précédente en lien avec la pandémie de COVID-19
  • Les recettes commerciales d’exploitation des réseaux du Sytral : 244.5 M€ soit une baisse de 16% liée à la crise sanitaire et à la nouvelle tarification solidaire adoptée en novembre 2020
  • Les contributions des collectivités membres du Sytral et les aides de l’État : 205,9 M€. La dette devrait atteindre 806,3 M€ en fin d’exercice avec un ratio de désendettement de 3,8 ans. Le budget 2021 n’intègre pas les éventuelles subventions de l’État annoncées par le gouvernement dans le cadre du plan de relance.

Pour consulter le détail de ce budget primitif cliquez sur le lien : Budget primitif 2021

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format