Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Belfort : Optymo défend son offre "triple day"

Image

Crédit photo
Alors que le SMTC (syndicat mixte des transports en commun) doit résorber le déficit de 1,27 million d'euros enregistré en 2014 par un plan de trois ans, sans intervention des collectivités territoriales, les responsables du réseau Optymo s'engagent à ne pas remettre en cause l'offre "triple play". Cette dernière ouvre l'accès, avec une seule carte, au réseau de bus et aux vélos et voitures en libre-service. Les tarifs ne seront pas non plus modifiés. Pour combler son déficit, le SMTC  envisage de réformer son système de transport à la demande, l'un de ses postes budgétaires les plus importants (2,5 millions d'euros). L'an dernier, les élus communautaires avaient décidé une réduction de la fréquence des bus, une augmentation des tarifs de 20 centimes (passant de 80 centimes à 1 euro le ticket simple) et une baisse des effectifs (24 conducteurs en moins cette année), ce qui avaient permis au syndicat mixte de diminuer son déficit d'environ 300 000 euros à l'issue de cet exercice.

   

Auteur

  • Xavier Renard
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format