Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Billettique : la fin du ticket à Saint-Etienne

Image

Crédit photo
Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne et président de Saint-Etienne Métropole, n'a pas loupé l'occasion : "Valérie Pécresse et Anne Hidalgo viennent d'annoncer la fin du ticket de métro pour 2021, chez nous, à Saint-Etienne, c'est à partir de la semaine prochaine ! ". C'était ce jeudi 26 mai à l'occasion de la présentation de Moovizy, une application innovante proposée par la Stas (filiale de Transdev, titulaire de la délégation de service public pour les transports en commun du réseau stéphanois jusqu'en 2021), justifiant parfaitement sa labellisation "French Tech". Jean-Marc Janaillac, président de Transdev, a fait le déplacement pour situer cette initiative, qui devrait se généraliser sur d'autres réseaux. Il en a profité pour rappeler l'objectif de Transdev : "se recentrer sur l'usager, proposer des solutions innovantes et travailler en liaison avec les collectivités locales, dans une période où la frontière entre transport public et transport privé est de plus en plus ténue". L'originalité de Moovizy répond à cette stratégie et étend considérablement son champ d'application : multimodal et géographiquement élargi. "Nous n'avons pas raisonné en terme de territoire mais en terme de lieu de vie", explique Gaël Perdriau. Outre l'ensemble des services, des transports et parkings stéphanois, Moovizy fournit les informations sur les aéroports de Bouthéon et de Saint-Exupéry, sur 25 gares TGV ou RER, et sur les lignes interurbaines de la Loire... Surtout, la technologie Beacon accessible via le Bluetooth, va permettre de payer ses titres de transport au moyen des smartphones et de les valider dès l'accès aux véhicules. Une innovation qui conforte la capitale du Forez dans son action en faveur des transports en commun, du mode tramway notamment, dont elle est l'une des pionnières, tout au moins dans sa version moderne. "Nous allons investir 50 millions d'euros dans l'achat de 16 nouvelles rames, et 7 millions d'euros dans la rénovation d'une vingtaine d'autres, ce qui i fait que d'ici le milieu de l'année prochaine, la totalité du parc sera soit neuf soit modernisé. Dans la mandature, nous aurons investi 140 millions d'euros sur ce mode", a terminé Gaël Perdriau.

Auteur

  • Jean-François Belanger
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format