Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Des solutions de mobilité adaptées pour le grand sud grenoblois

Image

Crédit photo

Le syndicat mixte des transports en commun (SMTC) de l’agglomération grenobloise a défini un schéma de mobilité pour son grand sud. Avec, dès septembre, une nouvelle offre multimodale à l’intérieur de ce territoire de 274 km2 intégré à la Métropole en 2014.

Par Nathalie Ruffier

Depuis l’arrivée de ces 20 communes et de leurs 65 000 habitants, la Métropole a plus que doublé de superficie. C’est dire l’importance de cette zone à intégrer dans le schéma de mobilité de l’agglomération ! Et l’enjeu prioritaire aura été d’offrir d’abord une mobilité performante sur ce grand sud à plus faible densité démographique. « Nous ne pouvons bien sûr pas mettre un tramway toutes les trois minutes dans les petites communes, mais nous avons trouvé des solutions » se félicite Yann Mongaburu, président du SMTC. Une concertation avec les élus, les habitants et les associations a été menée pendant plus de deux ans. Et des études ont été effectuées par l’agence d’urbanisme de Grenoble. Premier enseignement : quelque 30 000 véhicules se dirigent vers l’agglomération chaque jour en empruntant les trois axes principaux de circulation du grand sud. Ce flux génère des embouteillages aux heures de pointe. « Ces études nous ont aussi montré qu’il y a de nombreux déplacements intra-­muros, autour notamment de trois principaux pôles de Vizille, Vif et Varces. Nous ne pensions pas qu’il y en avait autant » souligne Françoise Gerbier, présidente du Comité de déplacement du grand sud de l’agglomération grenobloise au SMTC.

A consulter : le nouveau schéma de mobilité 2018 du grand sud de l'agglomération grenobloise

Beaucoup d’imagination…

L’objectif n’est donc pas seulement de désenclaver le grand sud et de limiter l’autosolisme pour réduire les embouteillages et la pollution, mais bien d’établir un schéma de mobilité adapté aux besoins de déplacement et aux spécificités géographiques du territoire. Des éléments topographiques du type cours d’eau (Drac et Romanche) et leur système associé de vallées parfois encaissées, coteaux et plateaux, une autoroute, une voie ferrée et des sites industriels constituent en effet des coupures naturelles et artificielles à prendre en compte. « Ce territoire nous a poussé à déployer beaucoup d’imagination pour trouver des solutions » résume Yann Mongaburu. En septembre dernier, de nouvelles lignes avaient été déjà mises en place pour offrir au grand sud plus de mobilité durable. Trois avaient été en effet créées pour améliorer la desserte du bassin vizillois : une ligne Proximo (23) et deux Flexo (70, 71). Et les lignes Flexo 65 et 67 avaient été renforcées.

… et de nouvelles lignes

« En un an, ce sont quelque 300 000 km qui ont été effectués avec ces nouveaux transports, soit un effort de 1,40 M€ en fonctionnement consenti » indique Philippe Chervy, directeur de la Semitag, société d’exploitation du réseau de transport en commun de la Métropole. Le 3 septembre prochain, ce schéma de mobilité sera renforcé, avec la création de deux nouvelles lignes pour une meilleure desserte du grand sud vers le centre-ville de Grenoble. « Nous remplaçons la ligne 17 par deux Proximo, la n° 25 via les cours Saint-André, Jean-Jaurès et la n° 26 qui rejoindra Grenoble Gare via les autoroutes A51 et A480 pour une desserte plus rapide » explique Yann Mongaburu. La première desservira l’axe Les Saillants/Vif/Varces toutes les 15 minutes (en semaine en heures de pointe), 30 minutes (en heures creuses et le samedi) et toutes les heures le dimanche. La seconde circulera toutes les 20 minutes du lundi au vendredi depuis Les Saillants/Le Gua mais aussi Saint-Georges-de-Commiers (gare), en cadence combinée avec la ligne TER Vif / Saint-Georges-de-Commiers / Jarrie-­Vizille / Pont-de-Claix.

Des mobilités à coût maîtrisé pour les usagers

Autres changements : les lignes Flexo 45 et 46 emprunteront de nouveaux itinéraires en trajets réguliers ou sur réservation pour des déplacements de proximité facilités sur les communes de Varces-­Allières-et-Risset, Saint-Paul-de-Varces et Vif. Et la ligne Flexo 65 va être prolongée jusqu’à Péage-de-Vizille en semaine. Enfin, le SMTC finance le renforcement de cadencement de la ligne Transisère Express 3 pour une meilleure desserte du bassin vizillois. « Aux heures de pointe, il circulera toutes les 10 minutes au lieu des 20 jusque là » précise Philippe Chervy. Ce nouveau schéma de mobilité intègre aussi des solutions expérimentales d’auto-stop organisé, de covoiturage et d’autopartage « afin d’assurer l’accès à cette mobilité pour tous, notamment des populations non motorisées, à un coût maîtrisé » précise Yann Mongaburu. Le SMTC a lancé par exemple Rezo Pouce, un système d’auto-stop au quotidien, depuis Claix, Varces-Allières-et-Risset et Saint-Paul-de-Varces. Mais il y a aussi Mov’ici, solution de covoiturage disponible entre Vizille et Eybens, et Citiz, système d’autopartage en libre-service. Et même la pratique complémentaire du vélo est encouragée avec l’installation de porte-vélos à l’arrière de certains bus comme les Flexo 65 et 67 desservant Champagnier/Tavernolles. 

Le grand sud : territoire d’expéri­mentation Lemon !

Le Laboratoire d’expérimentation des mobilités (Lemon) de l’agglomération grenobloise piloté par Transdev teste actuellement deux solutions de mobilité sur le grand sud : Tag&Car depuis septembre 2017 et Chronopro depuis le 18 juin.

Le premier est un système de covoiturage intégré au réseau TAG en complémentarité de la ligne Flexo 65, Vizille/Grenoble. Les usagers peuvent utiliser indifféremment l’un ou l’autre, le service covoiturage étant compris dans leur abonnement annuel ou mensuel ou au prix d’un ticket (acheté sur l’appli passager). Le second est un service de transport sur réservation 100 % digital créé sur deux petites communes jusqu’alors hors réseau de transport en commun.

Auteur

  • La Rédaction
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format