Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Dijon : Keolis passe à l’open payment

Première en France. Depuis le 27 mars, les usagers du tramway de Dijon peuvent prendre leur ticket directement dans la rame, avec leur carte bancaire sans contact. Cette solution d’open payment, déployée dans le cadre d’un projet pilote, est une première France. Les 33 rames du tramway dijonnais ont été équipées de valideurs spécifiques, fournis par la société Wordline. Ils permettent à la fois d’enregistrer et de traiter les transactions dans le cadre du protocole Visa, et de transmettre les données de validation à l’exploitant. Chaque validation donne droit à une heure de trajet, correspondances comprises, et l’usager bénéficie du forfait journalier de 3,90€ au-delà de trois validations. Bientôt le tour de Lille. Keolis, qui a proposé cette innovation à Dijon métropole dans le cadre de la DSP Mobilité (là encore, une première en France) en cours depuis janvier 2017, projette de déployer cette solution de paiement sur les bus d’ici à l’automne. La cible visée est celle des usagers occasionnels des transports publics, évalués à 700 000 en année pleine. L’objectif est double : faciliter l’usage des transports publics, et faire baisser le taux de fraude, actuellement de 10%. L’exemple de Dijon devrait faire des émules parmi les réseaux urbains gérés par Keolis, à commencer par Lille, qui devrait être le prochain à proposer l’open payment. L’opérateur a consacré 400 000€ au déploiement de cette solution de paiement. S. G.     

Auteur

  • La rédaction
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format