Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Grand Paris : lancement des débats publics sur les projets de transport

Les Franciliens sont conviés à participer à partir du 30 septembre 2010 aux débats publics sur les deux projets concurrents de transport en Ile-de-France : la boucle de métro automatique portée par l'État et le projet Arc Express de la région.

"Il s'agira de la plus large concertation jamais conduite dans notre pays", a souligné Marc Véron, nouveau patron de la Société du Grand Paris (SGP), chargée de réaliser une "double boucle" de métro automatique de 155 km autour de Paris.

La Commission nationale du débat public (CNDP) a commencé à envoyer 3,5 millions de dépliants pour inviter les Franciliens à participer aux débats. Une cinquantaine de réunions sont prévues entre le 30 septembre 20101 et le 31 janvier 2011 pour la "double boucle" portée par l'État, et une vingtaine pour le projet "Arc Express" de rocade de métro en proche banlieue porté par la région et le Stif (syndicat des transports d'IdF), six réunions étant communes.


Des réunions filmées

Un troisième débat sera officiellement ouvert le 1er octobre sur le prolongement vers l'ouest du RER E (Eole), de Haussmann-Saint-Lazare à Mantes-la-Jolie (Yvelines) en passant par La Défense et Nanterre. Enfin, un quatrième débat devrait être lancé "courant décembre", selon la CNDP, pour l'interconnexion sud des lignes de train à grande vitesse en Ile-de-France.

Le public pourra s'exprimer aussi dans des "cahiers d'acteurs" (contributions écrites des collectivités territoriales, associations, organisations professionnelles, organismes consulaires) et par internet. La CNDP prévoit plus de 10 000 questions, cinq fois le volume habituel pour de tels débats, l'intérêt du public dépassant les frontières du pays, assure M. Véron. Un chiffre à rapporter aux 11,5 millions de Franciliens dont 2,2 millions de Parisiens. Les réunions seront filmées et consultables sur internet, une partie étant retransmises en direct.


Vers un projet unique ?

Après une longue guerre de tranchées, l'heure est plutôt à la "convergence" entre la région présidée par Jean-Paul Huchon (PS) qui défend Arc Express, et le gouvernement, même pour l'Est. Les tracés d'Arc Express et de la première boucle de la SGP sont proches dans le sud de Paris, relativement compatibles dans le Nord, mais divergents à l'Est. Le ministre de l'Aménagement du territoire Michel Mercier a appelé le 29 septembre à un accord entre la région et le gouvernement à la veille du début des débats publics. "Il y a largement la place pour que les collectivités locales et l'Etat travaillent ensemble", sur ces deux projets "complémentaires" a-t-il dit.

La "double boucle" est plutôt une liaison rapide entre "huit pôles majeurs de développement" (Roissy, Le Bourget, Plaine-Saint-Denis, La Défense, Est Parisien, Est de la Seine-Saint-Denis, Saclay, sud de Paris à Evry) devant permettre de créer 1,2 million d'emplois à horizon 2035. Coût : 22,7 milliards d'euros, incluant une "quarantaine de gares" dont Clichy-Montfermeil, éloignées de 4 km (2 à 2,5 km dans le Nord-Ouest et le Sud-Est). Vitesse moyenne: 65 km/h.

Arc Express est une rocade de 60 km de long centrée sur le coeur d'agglomération, coûtant "6 milliards", permettant une desserte fine des populations, avec une "cinquantaine de stations" espacées de 1 à 1,5 km, et un bon maillage avec le réseau actuel. Il prévoit deux arcs "prioritaires" Sud et Nord coûtant 4,8 à 5,4 milliards, selon le tracé. Vitesse moyenne : 40 km/h.

Auteur

  • La Rédaction
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format