Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Jean-Cyril Spinetta chargé de définir une nouvelle stratégie ferroviaire

Image

Crédit photo
Ancien président d’Air France. Le modèle économique du système ferroviaire est à revoir. S’appuyant sur ce constat, le Premier ministre, Edouard Philippe, a chargé l’ancien président d’Air France, Jean-Cyril Spinetta, d’une mission de réflexion sur l’évolution de la stratégie à adopter. Edouard Philippe s’est exprimé sur ce sujet à l’occasion du lancement des Assises de la mobilité, vaste consultation qui doit aboutir sur une loi de programmation nationale, présentée au premier semestre 2018. 70% des lignes TGV déficitaires. Le Premier ministre a bien sûr évoqué la dette de SNCF Réseau, conséquence des choix passés, et qui devrait atteindre 63 milliards d’euros en 2026. Il a aussi rappelé que 70% des lignes à grande vitesse sont déficitaires, et souligné la montée en puissance des métropoles dans la mobilité quotidienne, souhaitant que les TER transportent davantage de passagers. En ligne de mire également, l’ouverture à la concurrence et la nécessité de rendre le transport ferroviaire plus compétitif. Sandrine Garnier

Auteur

  • La rédaction
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format