Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

La Compagnie nationale du Rhône veut dupliquer le "Move in Pure" lyonnais

Image

Crédit photo

S’appuyant sur l’expérimentation lyonnaise avec les services de la Communauté urbaine, la Compagnie nationale du Rhône veut profiter de ses installations, tout au long du fleuve, pour s’adresser à des collectivités et leur proposer un moyen de déplacement propre.

Dans le cadre de "Lyon, ville intelligente", dans lequel il a engagé l’agglomération, "les questions de mobilité sont prépondérantes", assure Gérard Collomb, président du Grand Lyon. D’où les initiatives du "Vélo’v" et du prochain système "Autolib’" (un autre nom est à l’étude), présenté hier, en compagnie de Cédric Bolloré, président du groupe éponyme. Quant à "Move in Pure", système de gestion intelligent de l’énergie, l’accord signé avec la Compagnie Nationale du Rhône (CNR) en juillet dernier court jusqu’en novembre prochain.

Expérimenté sur deux sites lyonnais pour les besoins internes de transport des employés de la collectivité locale, ce système initié par le Grand Lyon a été déployé sur une flotte de neuf voitures électriques, Citroën C-zéro et Renault Kangoo Z.E, dont l’alimentation est fournie via le dispositif de la CNR. Après une période de fiabilisation de la programmation des bornes, le dispositif "Move in Pure" est opérationnel depuis le 23 février dernier. Les bornes répondent ainsi aux consignes de charge de la CNR, tout en respectant les exigences d’utilisation des véhicules du Grand Lyon. A ce jour, 130 utilisateurs ont été formés, les véhicules ont été empruntés plus de 1000 fois pour parcourir 16 000 km, soit en moyenne pour des courses de 25 km. "Cela a permis d’éviter l’émission de près de 1,2 tonne équivalent carbone, représentant un an de chauffage au gaz d’un logement de type T3", se réjouit Gérard Collomb.

Dix-neuf centrales le long du Rhône

Fort de ces premiers résultats et à partir de ses 19 centrales hydroélectriques disséminées tout au long du fleuve, entre Belley (01) et Arles (13), la CNR dispose d’une véritable logistique à même de fournir ce type de prestation à toute collectivité publique ou privée. "C’est la raison pour laquelle nous allons nous adresser à des entreprises, des collectivités territoriales, des hôpitaux,… intéressés par ce système de mobilité propre pour leurs besoins internes", indique Mathieu Bonnet, directeur général de la CNR.

Auteur

  • Jean-François Belanger
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format