Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

La France au pied du podium de la grande vitesse ferroviaire

Image

Crédit photo
GoEuro, plateforme de recherche pour des voyages en autocars, en trains et en avions, vient d'éditer son premier classement mondial des systèmes ferroviaires à grande vitesse. Selon celui-ci, qui porte sur une vingtaine de pays ayant opté pour ce mode de transport, la France arrive au premier rang européen et au quatrième rang mondial, derrière le Japon, la Corée du Sud et la Chine. Divers indicateurs interviennent pour la construction de ce classement. Par exemple, on relève que la vitesse record retenue pour le train japonais Maglev (603 kilomètres/heure) est celle d'un système magnétique, sans contact avec le rail, une technologie différente de celle utilisée pour le système français (575 kilomètres/heure). Pour GoEuro, un train à grande vitesse s'interprète, soit parce qu'il roule sur une voie nouvelle à une vitesse minimale de 250 kilomètres/heure, soit parce qu'il circule sur une voie rénovée à une vitesse minimale de 200 kilomètres/heure. Selon ces critères, en Europe, c'est l'Espagne qui détient le plus de kilomètres de lignes à grande vitesse, avec 3 100 kilomètres, derrière la Chine avec 19 369 kilomètres. Les deux première marches du podium s'expliquent, selon cette étude, par la part de la population desservie par les trains à grande vitesse. Elle est de 36,55 % au Japon et de 44,67 % en Corée du Sud, contre 12,69 % en France. On relève aussi que grande vitesse et taille du territoire ne font pas bon ménage. En Russie, plus grand pays du monde, le réseau à grande vitesse ne représente que 0,91 % du réseau ferré total, et aux Etats-Unis, 0,32 % du réseau ferré total. En terme de tarification, GoEuro relève que la France détiendrait le meilleur rapport qualité/prix du billet eu Europe, avec un prix moyen de 0,19 euro le kilomètre. Enfin, GoEuro a estimé à plus de 87 000 kilomètres le futur réseau mondial de lignes à grande vitesse. Sur ce chiffre, plus de 35 000 kilomètres sont déjà existants et pour 17 000 kilomètres, les travaux sont déjà engagés

Auteur

  • Jean-François Belanger
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format