Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

La reprise des travaux du CDG express est autorisée

Crédit photo

La cour d’appel administrative de Paris a autorisé – provisoirement - la poursuite du chantier de la future liaison directe entre Paris et l’aéroport de Roissy. Une décision sur le fond est attendu ultérieurement.

Suspendu à la suite d’une décision rendue en novembre dernier par le tribunal administratif de Montreuil, le chantier du Roissy Express, en l’aéroport CDG et la Gare de l’Est va pouvoir se poursuivre. La suspension n’est que repoussée à une éventuelle décision sur le fond du dossier, si le plaignant, la municipalité de Mitry-Mory, a gain de cause, arguant de travaux conduits en zone protégée. Les opposants ont manifesté leur colère face à une décision jugée « politique » plus que judiciaire.

Les retards s’accumulant, les responsables du chantier estiment néanmoins qu’il faudra présenter un nouveau calendrier au préfet d’Ile-de-France. L’ambition d’être prêt pour les JO de Paris de 2024 s’est déjà éloignée. L’épée de Damoclès qui pèse ne fera rien pour permettre de la réaliser.

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format