Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Le département d’Eure-et-Loir va recevoir ses autocars au GNV

Crédit photo

En charge de l’organisation des transports publics non urbains via le réseau Rémi, la région Centre-Val de Loire a choisi de faire rouler ses autocars au gaz naturel, comme l’a indiqué le vice-président de la Région en charge des Transports, Philippe Fournié.
 

Le département de l’Eure-et-Loir sera le premier à recevoir de nouveaux véhicules qui seront alimentés au bioGNV. Au total, le parc devrait atteindre 30 véhicules qui vont remplacer progressivement les autocars diesel, dont le dernier devra s’arrêter de circuler avant 2028.
La première flotte est attendue pour le mois de septembre prochain. L’alimentation en bioGNV est assurée par une station dédiée qui sera construite au niveau de la gare routière de Chartres, près du pont de Mainvilliers.

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format