Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Le réseau de Moscou distingué au Forum International des Transports

Image

Crédit photo
Réunis à Leipzig, à l’occasion du 9ème Forum International des Transports, les 57 pays membres de cette organisation intergouvernementale, ont choisi de remettre leur «award», dans la catégorie «Transport de passagers», au réseau de transport en commun de Moscou. Le jury souligne ainsi les efforts effectués par la capitale russe pour faire évoluer sa situation en matière de transport urbain. En cinq ans, le nombre de voitures dans le centre de la ville a diminué de 25%, et la vitesse moyenne s’est améliorée, dans le même temps, de 12%. Selon l’indicateur Tom Tom Traffic, qui mesure l’état de la congestion de la circulation dans la plupart des grandes villes du monde, Moscou était classé à la première place (c’est-à-dire la pire) en 2013, et occupe désormais la cinquième place. Des résultats à mettre au crédit des différentes mesures prises par les autorités moscovites. 67 000 emplacements de parking payant, dont 7 000 réservés aux conducteurs handicapés, ont été installés dès 2012. Le métro de Moscou, qui transporte 15 millions de passagers au quotidien, s’est étendu de 34 kilomètres supplémentaires, avec la création de 18 nouvelles stations. Son parc de voitures de voyageurs  s’est agrandi de 1 500 nouvelles unités. Les autres modes de transport en commun se sont aussi sensiblement enrichis, avec notamment 5 000 nouveaux autobus, 538 nouveaux trolleybus, 150 nouveaux tramways… Et 230 kilomètres de voies réservées aux bus ont été réalisés. Le ticketing a aussi été révolutionné avec le système électronique «Troika», mis en place en 2013, et qui séduit aujourd’hui 50 % des utilisateurs, réduisant de ce fait les files d’attente. Par ailleurs, depuis l'année dernière, 2 600 vélos ont été mis à la disposition de la population, à travers 300 stations de location. Cette année, Moscou doit même expérimenter un système de vélos électriques. Cet award est remis au cours de la soirée de gala du 19 mai, en présence des 57 ministres des Transports ou de leurs représentants. Mais le maire de Moscou, Sergey Sobyanin, a d’ores et déjà déclaré : «depuis longtemps, les moscovites pensaient que les embouteillages étaient le prix normal à payer pour habiter dans une grande ville. Nos résultats sont le fruit du travail d’une équipe de professionnels qui croient que les changements d’habitudes sont possibles».

Auteur

  • Jean-François Belanger
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format