Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Le réseau Libellule veut faire plus avec moins

Image

Crédit photo
Depuis le 1er janvier 2015, le Sytral est devenu l'autorité organisatrice unique des transport du Rhône. Pour ce qui concerne la Communauté d'Agglomération de Villefranche-Beaujolais-Saône (CAVBS), elle a reconduit la Délégation de Service Public (DSP) à la société Car Postal France, dont le siège est à Saint-Priest(69), jusqu'en 2022. Dans le contexte des économies déjà engagées, par exemple avec le réseau interurbain Cars du Rhône, Annie Guillemot, présidente du Sytral, et Daniel Faurite, président de la CAVBS, et également vice-président du Sytral, viennent de présenter conjointement, ce mardi 7 juin, la future offre de transport du réseau Libellule effective au 26 août prochain. Tout d'abord, elle sera marquée par l'extension du périmètre urbain. De 5 communes, il passe à 20, soit 200 kilomètres carrés pour 75 000 habitants. L'offre de transport y sera déclinée selon trois familles de lignes : 5 lignes de Citylib, desservant les communes d'Arnas, Gleizé, Jassans, Limas et Villefranche-sur-Saône. Le réseau Carlib, réalisé par des véhicules de Cars du Rhône accessibles à tous et en correspondance avec les lignes de Citylib. Enfin, Résalib, qui prend le relais de l'ex-service des Transports à la Demande. Celui-ci fonctionnera sur internet 24h/24 pour des réservations jusqu'à 18 h 00 la veille. L'ensemble se fera sans augmentation de l'offre kilométrique, bien au contraire. Il s'agit donc d'une rationalisation de l'offre qui va provoquer une économie de 500 000 euros, soit 10 % du coût total. "Nous avons renoncé au système de cadencement et de correspondance à la gare, qui, visiblement, n'étaient pas adaptés", explique Daniel Faurite. Au niveau tarif, un seul titre Libellule à 1,25 € sera exigé pour l'accès aux véhicules. Les promoteurs de cette nouvelle offre tablent sur une progression des recettes annuelles supérieure à 1 million d'euros. De son côté le Sytral va engager pour 300 000 euros destinés à l'acquisition de nouveaux matériels roulant. Jusque là, le réseau Libellule enregistrait environ 2 millions de passagers par an.

Auteur

  • Jean-François Belanger
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format