Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Les données Vélib’ bientôt en temps réel

Image

Crédit photo

Le 4 février dernier, JCDecaux et la Ville de Paris ont annoncé leur intention de mettre à disposition de la communauté des développeurs des données Vélib’. Objectif : ouvrir l’accès aux données concernant la disponibilité des Vélib’ afin de permettre aux développeurs qui le souhaiteront de concevoir des services à valeur ajoutée.

Places disponibles, nombre de vélos présents, localisation des stations, nombre de bornettes… au printemps prochain, les usagers du service Velib’ auront accès à toutes sortes de données relatives à l’utilisation de Vélib’. C’est du moins ce que prévoient JCDecaux et la Ville de Paris qui ont annoncé, le 4 février dernier, leur intention de mettre à disposition de la communauté des développeurs l’ensemble de ces informations. "Les usagers de Vélib’ vont devenir de véritables acteurs participant à la qualité du service. Ils vont pouvoir échanger des informations en temps réel comme la disponibilité des vélos, les manifestations publiques ou culturelles : libre à eux de s’approprier ces données mises à leur disposition. C’est un pas en avant qui contribue à renforcer une communauté forte de près de 245 000 abonnés annuels et de plus d’1,8 million d’abonnés de courte durée", indique Julien Bargeton, adjoint chargé des déplacements, des transports et de l’espace public de la Mairie de Paris.

Une mise à jour en temps réel

 

D’un point de vue technique, les données seront librement accessibles à partir du site developer.jcdecaux.com dès le printemps prochain. Alors que les données statiques relatives aux stations seront téléchargeables en Open Data, les données dynamiques (vélos disponibles, emplacements libres, etc.) seront accessibles gratuitement à travers une interface spécifique. Développée par JCDecaux, cette plateforme s’inscrit dans la continuité de l’architecture technique existante. La mise à jour des données s’effectuera quasiment en temps réel. Pour autant, "l’ouverture de ces données vient compléter la politique Open Data progressivement mise en place par la Ville depuis 2011. La création par des acteurs variés d’un nouveau bouquet de services autour de Vélib’ viendra améliorer l’expérience utilisateurs et favoriser l’intermodalité", promet Jean-Louis Missika, adjoint chargé de l’innovation de la recherche et des universités de la Mairie de Paris. Pour JCDecaux, cette initiative se veut pour le moins stratégique : "la nouvelle accessibilité de ces informations, déjà consultées par le biais d’internet par 30 000 utilisateurs, permettra la création de nouveaux sites web ou de nouvelles applications mobiles pour une promotion renouvelée de ce mode de déplacement doux. Ce partenariat représente un premier pas vers une ouverture programmée des données pour les autres systèmes de vélos en libre-service en France et dans le monde", prévient Albert Asséraf, directeur général stratégie, études et marketing de JCDecaux.

Auteur

  • La rédaction
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format