Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Les partisans de la LGV Limoges-Poitiers ne désarment pas

Image

Crédit photo
Les partisans du barreau LGV Limoges-Poitiers vont adresser un courrier au Président de la République pour tenter d'inverser la tendance actuelle, nettement défavorable à ce projet. Un courrier cosigné par Alain Rousset, le président de la région ALPC, qui avait affirmé entre les deux tours des élections régionales qu'il ne voulait pas qu'Aquitaine Limousin Poitou-Charentes participe au financement de cette infrastructure. Malgré l'avis défavorable du rapporteur public du Conseil d'Etat, malgré le rapport Duron, malgré les avis de la commission Mobilité 21 et de la Cour des Comptes, les partisans du barreau LGV - essentiellement des élus limougeauds - espèrent que leur proximité avec François Hollande permettra au projet de survivre malgré l'absence de financement et les questions qui se posent aux limousins quant à la participation des collectivités locales au financement de la ligne Tours-Bordeaux. Alors que la plupart des élus limousins, les associations et la population se mobilisent pour maintenir les gares ouvertes et une mise à niveau de la ligne POLT - qui dessert l'ensemble du territoire régional, alors que la LGV en enclaverait l'essentiel - les partisans de la LGV continuent donc d'affirmer que les deux liaisons peuvent coexister. Ils annoncent même que si le Conseil d'Etat décidait d'annuler la DUP, ils présenteraient immédiatement un nouveau projet de DUP...

Auteur

  • Olivier Jacquinot
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format