Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Les transports Berlinois lancent une appli unique pour toutes les mobilités

Image

Crédit photo
Guichet unique. La régie des transports Berlinois BVG (Berliner Verkehrsbetriebe) proposera cet été sur son application Jelbi un guichet unique pour toutes les mobilités, permettant d’acheter des billets de transport en commun, mais aussi d’accéder et de payer directement toutes les autres options de mobilité proposées dans la capitale allemande: voitures, scooters, vélos en free-floating, services de covoiturage, VTC et taxis officiels. Entre 10 et 15 opérateurs ont joué le jeu et vont intégrer l’application, sachant que d’autres devraient suivre. La société de transport BVG, qui gère le métro, les tramways, bus et ferries de la ville, devient ainsi «le guichet unique pour tous les voyageurs à Berlin. C’est la première fois qu'une ville européenne de la taille de Berlin intègre un réseau de mobilité dans son entier, regroupant aussi bien des opérateurs publics que privés, afin de le rendre plus accessibles», expliquent dans un communiqué BVG et Trafi, la société qui développe la plateforme technologique utilisée pour Jelbi. Un enregistrement unique sur la plateforme permettra d’accéder au réseau public, de payer les services de taxi, VTC, covoiturage et de débloquer les véhicules de free-floating. L’application permettra aussi de planifier ses voyages, de les réserver et donnera un suivi des consommations respectives. La menace Uber. «BVB a senti la menace en provenance des constructeurs automobiles ou des sociétés comme Uber, qui commencent aussi à intégrer d'autres modes de mobilité. BVB ne voulait pas laisser ce rôle d’intégrateur aux acteurs privés», explique dans les colonnes de FastCompany  Christof Schminke, directeur général Allemagne de Trafi. D’origine lituanienne, cette société désormais installée à Londres est également utilisée par plusieurs entreprises privées, comme le groupe Google, Volkswagen ou Lyft, qui a récemment commencé à offrir des offres de transport en commun ou de vélo partagé via sa propre application (comme à Santa-Monica, aux États-Unis). Trafi indique être en discussion avec de grandes villes à travers le monde pour créer des applications complètes similaires à celle de Berlin. G. H.

Auteur

  • Grégoire Hamon
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format