Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

L’état inquiétant des routes françaises

Image

Crédit photo
La moitié des chaussées dégradées. A l’occasion d’un débat organisé par le Think Tank TDIE le 19 juin, François Poupart, directeur général des Infrastructures, des Transports et de la Mer, a évoqué l’audit effectué sur les routes nationales françaises. « Si le niveau d’entretien du réseau routier national n’est pas réhaussé dans les dix ans qui viennent, la moitié des chaussées pourraient devenir impraticables, et un tiers des ponts menaceraient de s’écrouler », a-t-il déclaré. Cet audit, remis en avril à la ministre des Transports, Elisabeth Borne, a été réalisé par les équipes de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, et n’a pas été rendu public. Dette grise. Les conclusions de ces travaux avaient cependant fuité dans la presse, et la ministre s’est empressée d’annoncer un plan de sauvegarde des routes nationales visant à investir 1 milliard d’euros par an pendant 5 ans pour l’entretien et la modernisation du réseau. Le but étant de résorber la « dette grise », accumulée pendant des années, faute d'entretien. Dans son rapport annuel, l’association Routes de France rappelle qu’en 2016, un total de 15 milliards d’euros ont été investis sur l’ensemble réseau routier français, dont les deux tiers pour l’entretien et l’exploitation. A ce rythme, il faudrait 160 ans pour renouveler l’ensemble du réseau routier… S. G.

Auteur

  • La rédaction
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format