Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Pau veut un BHNS à hydrogène dans deux ans

Image

Crédit photo
De l’hôpital à la gare. Première ville en France à faire le choix de l’hydrogène, Pau vient d’annoncer la mise en service d’un BHNS à pile à combustible pour septembre 2019. La ligne zéro émission sera parcourue par huit véhicules et constituera la colonne vertébrale du nouveau réseau de transports palois, opéré par la Société de Transport de l’agglomération paloise (STAP), sous l’égide du Syndicat mixte de transports urbains de Pau Porte des Pyrénées (SMTU-PPP). Pour François Bayrou, président de la Communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées, ce BHNS « transforme un mode de transport quotidien en projet environnemental et humain ». Engie, Van Hool et ITM Power. Le marché a été confié à un groupement associant Engie, Van Hool et ITM Power. Engie, via sa filiale GNVert, sera responsable de la construction et de l’exploitation de la station de recharge en hydrogène de ces bus. Le constructeur Van Hool, qui a déjà commercialisé une cinquantaine de véhicules à hydrogène en Europe, va relever le défi d’adapter cette technologie à un BHNS. ITM Power conçoit et commercialise des solutions intégrées autour de la production décarbonée d’hydrogène. La rédaction

Auteur

  • La rédaction
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format