Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Perpignan : Fin du conflit à la CTPM-Sankéo

Image

Crédit photo
Reprise du service. Les bus de la CTPM (Compagnie de transport de Perpignan Méditerranée) rebaptisée Sankéo, sont sortis normalement des dépôts ce mercredi 3 mai. Un protocole d’accord avait été signé la veille après deux semaines  de blocage et de grève de  différentes catégories de personnel, soit le plus long conflit jamais enregistré dans l’histoire de la compagnie de transport.  La direction de Vectalia France, délégataire de service public, a confirmé l’ensemble de ces engagements sur les principaux points de revendications tels que la sécurité, les achats de nouveaux véhicules, leur maintenance ainsi que les conditions de travail. Un accord portant sur une hausse des salaires réclamé par les syndicats a pu être trouvé.  Le 2 mai, les représentants  des organisations syndicales avaient été reçus par Jean Marc Pujol, président de la communauté d’Agglomération Perpignan Méditerranée qui regroupe 36 communes desservies par 120  bus. Le conflit avait éclaté le  18 avril dernier, le jour même où Vectalia France  et les élus dévoilaient la nouvelle identité, Sankéo,  du réseau de transport public de Perpignan. Christian Goutorbe

Auteur

  • La rédaction
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format