Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

RATP : la fréquentation et les résultats en hausse au premier semestre 2010

La RATP a dégagé au 1er semestre 2010 un bénéfice net en hausse de 2,7%, à 110 millions d'euros. Elle a retrouvé les passagers perdus en 2009 et enregistre même 2,4% de fréquentation en plus. L'heure est donc à l'investissement.

"Ces résultats sont bons, mais nous créent une obligation de réalisme et de prudence", a commenté le président de la RATP, Pierre Mongin, ajoutant que "les investissements sont une priorité absolue".

La fréquentation en Ile-de-France, qui avait baissé de 0,8% en 2009 pour cause de crise, est repartie à la hausse (+2,4%) : la RATP a ainsi transporté 37 millions de personnes de plus sur les six premiers mois 2010, à 1,583 milliard de voyageurs (niveau supérieur au premier semestre 2008).
Le trafic du métro parisien a augmenté de 2,8%, celui des bus et tramways de 2,3% et celui des lignes A et B du RER de 1,1%. La fréquentation du RER est celle qui avait le plus souffert de la crise, qui avait surtout affecté les déplacements domicile-travail sur les lignes de banlieue.

L'embellie a été portée par un rebond de la fréquentation touristique, une forte croissance du nombre de bénéficiaires de forfaits sociaux et une reprise modérée de l'économie, a détaillé la RATP.


Prête pour l'ouverture à la concurrence

Le chiffre d'affaires est en hausse de 4,2%, à 2,337 milliards d'euros. Les résultats marquent une forte progression des filiales de la RATP, actives dans l'ingénierie (Systra et Xelis) et dans les transports publics hors d'Ile-de-France (RATP Dev): elles contribuent désormais à près de 10% du chiffre d'affaires du groupe.

"Nous sommes tout à fait en ligne avec nos objectifs structurels pour préparer l'ouverture à la concurrence", a commenté M. Mongin. Dans la perspective – encore assez lointaine – de voir arriver des concurrents sur ses terres, la RATP a décidé il y a quelques années de se diversifier, et de s'implanter sur de nouveaux marchés.

RATP Dev, dont l'activité a crû de 42% au 1er semestre 2010, devrait voir son chiffre d'affaires s'envoler prochainement, avec l'ouverture de nouveaux réseaux (tramway de Florence en Italie, RER de Johannesburg en Afrique du Sud...) et la reprise de réseaux de province français et étrangers aux opérateurs Transdev et Veolia Transport. Ces groupes, en voie de fusion, doivent en effet céder des actifs représentant 340 millions de chiffre d'affaires, en échange de la cession des 25,7% que détient la RATP dans Transdev. L'opération, qui doit être finalisée avant la fin 2010, permettra à RATP Dev de représenter environ 15% de l'activité du groupe.


Poursuite des investissements

Pour l'ensemble de l'exercice, le groupe entend réaliser "des résultats légèrement supérieurs à ceux de 2009". Le bénéfice net avait progressé de 29% à 182,8 millions d'euros grâce à des recettes exceptionnelles, sur un chiffre d'affaires en hausse de 2,7% à 4,433 milliards d'euros, en dépit d'une baisse de la fréquentation de 0,8%.

La Régie compte poursuivre ses investissements : 544 millions ont été dépensés au 1er semestre 2010, le chiffre doit atteindre 1,4 milliard d'euros sur l'année, un effort qui se fait en partie en recourant à l'emprunt. La dette nette du groupe a progressé de 7,5% sur les six premiers mois de l'année 2010, s'élevant à 5,157 milliards à la fin juin.

 

Auteur

  • La Rédaction
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format