Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

SNCF : des "triplettes" de Regiolis entre Paris et la Picardie

Image

Crédit photo
Depuis l’entrée en vigueur du nouvel horaire 2015-2016, la région Picardie (désormais associée au Nord - Pas-de-Calais) et la SNCF proposent un aller-retour quotidien Laon-Paris renforcé à 1000 voyageurs potentiels par train ! Grâce, pour la première fois, à l’exploitation en «triplettes», c’est-à-dire en unités multiples de trois rames des Regiolis acquises par la Région (17 rames de six caisses bi-courants ou bi-modes, dont 15 sont déjà livrées) et mises en service depuis avril 2014. L’exploitation en «triplettes» avec des trains de 330 mètres de longueur permet d’ores et déjà d’augmenter fortement l’emport sur des lignes saturées aux heures de pointes du matin et du soir, et sur lesquelles on ne peut tracer de nouveaux sillons, principalement en entrée/sortie de la gare de Paris-Nord. A terme, ce seront des «quadruplettes» de Regiolis, totalisant 24 caisses et proposant 1330 places, qui devraient être mises en service sur certaines lignes. Seul obstacle technique qui puisse se profiler avec des convois qui atteindront jusqu’à 440 m de longueur, la longueur … des quais ! De quoi passer à la solution des rames à deux niveaux et à grande capacité, ce que propose le concurrent Bombardier avec les Regio 2 N et que la Picardie - qui ne met pas «ses oeufs dans le même panier»- a commandé en sept exemplaires en version extra-longue de dix caisses et 135 mètres !

Auteur

  • Michel Chlastacz
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format