Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Un PIM pour Toulouse EuroSudOuest

Image

Crédit photo
La métamorphose du centre de Toulouse autour de la gare Matabiau vient de débuter et s’étalera jusqu’en 2024, date de mise en service prévue de la LGV qui mettra Toulouse à 3h de Paris. Confié à l’urbaniste catalan Joan Busquets, qui a déjà traité le centre-ville historique de Toulouse, le gigantesque chantier du quartier Toulouse EuroSudOuest (TESO) concernera la gare mais aussi la création de bureaux, commerces et logements sur 400 hectares. Évalué à un milliard d’euros, TESO donnera lieu d’ici quelques jours à la signature d’un Projet d’Intérêt Majeur (1), le premier en région, entre l’Etat, la région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon, le département de Haute-Garonne, Toulouse Métropole, la SNCF et Tisséo. Ces partenaires ont financé conjointement un grand nombre d’études depuis 6 ans. A la différence de l’OIN Bordeaux Euratlantique autour de la gare St-Jean, piloté par l’Etat, le PIM Toulouse EuroSudOuest sera coordonné par Toulouse Métropole via sa Société publique locale d'aménagement Europolia. La création d’un nouveau quai à la gare Matabiau a débuté en décembre 2015. Et l’aménagement de la rue Bayard, entre la gare au centre-ville, vient de commencer. Le plan guide détaillant les autres aménagements ferroviaires et urbains sera rendu public d'ici l'été. A terme, la gare se transformera en pôle d’échanges multimodal connectant train, métro, bus et modes doux. Elle s’étendra et s’ouvrira sur la ville avec l'aménagement de trois nouveaux parvis (au nord, avenue de Lyon, à l'arrière vers la rue de Périole et le boulevard Marengo). Un nouveau bâtiment voyageurs surmonté d'une grande verrière verra le jour. Le parvis historique sera étendu au-dessus du canal du Midi (avec un plateau transparent accessible aux piétons mais laissant voir l’eau). La gare routière devrait être déplacée de l’autre côté des quais ferroviaires et réaménagée (sous réserve de l'accord du conseil départemental), le parking repositionné à l'arrière et agrandi. Des passerelles pour les piétons permettront d’améliorer les déplacements doux. Plusieurs réunions de concertation auront lieu à partir du printemps 2016, avant le démarrage des travaux les plus spectaculaires en 2017, notamment le parvis dont la livraison est annoncée pour 2018.     (1) Le PIM ou Projet d’Intérêt Majeur est un nouveau type d’outil, prévu dans la loi ALUR. Il se situe entre les opérations d’aménagements classiques, généralement réalisées dans le cadre de ZAC (zone d’aménagement concerté), et les très grandes opérations d’urbanisme portées par l’Etat dans le cadre d’Opérations d’Intérêt National (OIN).

Auteur

  • Catherine Sanson-Stern
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format