Newsletter S'inscrire à notre newsletter

Magazine

Le cartographe Here crée un fonds de 25 M€ dédié à l’intelligence artificielle

Image

Crédit photo
Cartes auto-correctives. Le néerlandais Here, leader des services de cartographie et de localisation, vient d’annoncer la création d’un institut de recherche spécialisé dans l’intelligence artificielle, avec un financement de plus de 25 millions d’euros sur 5 ans. Ce centre de recherche, baptisé IARAI (pour Institute for Advanced Research in Artificial Intelligence), localisé à Vienne (Autriche), sera dédié à la mise au point de nouvelles cartes utilisées par les véhicules autonomes. «L'IARAI sera le premier institut de recherche en machine learning au monde consacré à l’utilisation des données de géolocalisation à l'échelle industrielle», explique Here dans un communiqué. Les travaux de recherche porteront sur une localisation accrue des véhicules autonomes, la mise au point de cartes plus précises et auto-correctives et l’amélioration des modèles de prévision du trafic (le partenariat récemment noué avec Inrix pourrait jouer ici). Mais avant l’avènement de la voiture autonome, Here entend utiliser ses algorithmes d’intelligence artificielle pour faire face au problème de congestion les plus urgents. Prochaine génération de services de localisation. L’IARAI comptera une trentaine de personnes et sera dirigé par le Sepp Hochreiter, pionnier de l’intelligence artificielle et inventeur du réseau de neurones récurrents à mémoire à court et long termes, et David P. Kreil, spécialiste dans le domaine de la science des données. «L’IARAI est la porte d’entrée qui nous permettra de créer la prochaine génération de services de localisation, des cartes auto-correctives jusqu’à l’automatisation de haut niveau, grâce à la recherche de pointe en intelligence artificielle», déclare Peter Küprick. Contrôlé par un conglomérat de constructeurs allemands (Audi, BMW et Daimler), Here a bénéficié du renfort des équipementiers Bosch et Continental le 4 janvier dernier et constitue avec son concurrent TomTom, également néerlandais, un atout pour l’Europe dans la course aux véhicules autonomes. TomTom a pour sa part annoncé il y a quelques jours un projet d’alliance avec Moovit et Azure Maps de Microsoft pour constituer le leader de l’information transport. G. H.

Auteur

  • Grégoire Hamon
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format